Les particules fines dans les logements

pollution de l'air logement

Pollution de l’air intérieur

La vie de nos jours se résume pour la plupart à passer la journée dans des lieux fermés ; entre les quatre murs d’un bureau ou d’un logement. Bien vrai qu’on est jamais mieux ailleurs que chez soi et que vos logements vous procurent une certaine sécurité et un certain confort par rapport au milieu extérieur du fait de la pollution, du réchauffement…

Cependant, rester confiné n’est sans doute pas la meilleure solution pour une vie saine, même chez vous l’air que vous respirez n’est pas sans danger, elle contient de nombreuses particules fines et invisibles à l’œil nue. Une fois que l’air de l’intérieur de votre logement est pollué, elle se propage de façon diffuse et continue agissant ainsi sur votre santé physique surtout sur celles des personnes fragiles (enfants, personnes âgées, malades).

Il est donc nécessaire, primordial d’assurer le renouvellement continu de l’air intérieur afin d’éviter la pollution de vos logements.

Causes, conséquences de la pollution de l’air intérieur

L’origine de la dégradation de l’air intérieur par les particules est de sources multiples, cela peut être en rapport soit avec l’humidité soit avec les polluants. On retrouve comme sources de pollution :

  • Des matériaux de construction ou décoration (vernis, peinture, isolant)
  • Des produits de bricolage
  • Des cosmétiques, produits de toilettes et parfums
  • Des poubelles ou sacs de déchets entreposés
  • Des ventilateurs ou climatiseurs mal entretenus d’où émane de la poussière
  • De la fumée lorsque vous ou votre partenaire fumez
  • Des ameublements
  • Des animaux ou des plantes plus précisément dans le cas des allergies
  • Des appareils de combustions non ou mal entretenues

Les polluants sont soit d’ordre chimique (monoxyde de carbone, monoxyde d’azote, formaldéhyde…), soit biologique (agents infectieux, allergènes), soit des particules, soit du gaz radioactif.

L’humidité par contre est une source indirecte de pollution de l’air intérieur, car une fois que votre logement est humide il facilite la prolifération de particules, de moisissures et d’acariens dans cette dernière.

Respirer une mauvaise qualité d’air vous prédispose à de nombreuses infections. Cela peut avoir un effet immédiat sur votre santé (irritation de la gorge, toux, irritation du nez) ou un effet à long terme favorisant ainsi l’installation de maladies chroniques (asthme, troubles de la respiration, cancers).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *